Isla Négra et Valparaiso
ETAPE PRECEDENTE

L'île de Pâques


à Isla Negra

ETAPE SUIVANTE



la route des Andes et Mendoza









Santiago ( 28 et 29 décembre 2009)

Isla Négra  ( 29 décembre 2009)
Située à 100 Km au sud de Valparaiso, Isla Négra abrite la demeure du célèbre poète Chilien, Pablo Néruda.
Pablo Néruda, mort le 23.9.1973, habitait une maison perchée sur la colline.
De grandes ouvertures vitrées permettaient de profiter d'une vue exceptionnelle de l'océan pacifique qui se jette sur la côte déchiquetée aux rochers noirs.

Le portrait de Pablo Nureda dans sa maison avec vue exceptionnelle sur l'océan.
Pablo Néruda était un grand collectionneur.
Dans sa maison, devenue un musée, il y a toutes sortes d'objets: des flacons de différentes couleurs,
des proues de navire, un cheval, une collection d'étriers en bois, des maquettes de navires, des pipes, des insectes, des coquillages,
des meubles anciens, un vieux tourne disque genre orgue de barbarie avec un disque perforé de la Traviata........
Grand voyageur à travers le monde, Pablo Néruda possèdait toute une collection de masques.
Tous ces objets insolites et différents sont rangés avec logique et ne donnent pas une impression de désordre.
Pablo Néruda se plaisait à travailler sur un bureau fait d'une planche en bois polie par la mer qu'il avait récupérée sur la plage.

Une proue de navire parmi tant d'autres.                                                          Le bar.

" Cette maison est mon bateau encré sur terre" disait Pablo Neruda.
Toutes les pièces de sa maison ont une vue plongeante sur l'océan.
Dans son livre "j'avoue que j'ai vécu" il écrit:
" Dès le matin la mer grandit d'une façon fantastique, on la dirait en train de pétrir du pain infini.
L'écume répandue est blanche comme de la farine et c'est la froide levure de la profondeur qui la soulève...."

La maison de Pablo Nureda surplombe l'océan.                                                La barque ou les amis étaient conviés pour l'apéritif!


L'atelier de travail de Pablo Nureda                                                                 avec une belle vue sur l'océan pacifique.

La visite de cette maison est un pur moment de bonheur.
Notre bonheur ne s'arrête pas là puisque nous faisons un bout de route avec nos compagnons de voyage, Marie, Xavier, Mathilde et Mael. 
Et justement la route continue vers Vina Del Mar et Valparaiso.
 
Une petite baignade avant de départ pour Vina Del Mar.                                
Vina Del Mar est en effervescence, deux millions de personnes sont attendues pour le feu d'artifice sur la baie.
Un des plus grands feu d'artifice au monde.
Il sera bien difficile de pouvoir stationner sur les parkings qui longent la plage, les "carabinéros" nous en chasseront manu militari.
Le lendemain, après avoir laissé les 2 camping-cars dans un camping, nous partons en bus à la découverte de Valparaiso.

Valparaiso (274 310 habitants) ( 30 et 31 décembre 2009)
Le visiteur est aussitôt séduit par cette ville si pittoresque.
Elle s'étale tout au long de la baie.
Elle monte à l'assaut des 47 collines qui bordent la baie.

L'arrivée à Valparaiso.                                                                                    La ville.
                     
 
Des vieux funiculaires montent et descendent inlassablement.........et tout en haut.......un bon pique-nique nous attend!

   
Valparaiso est une palette d'artiste.
Elle éclate de couleurs.
Les maisons, souvent en tôle ondulée, habillées de couleurs chatoyantes rivalisent de beauté.

  
Valparaiso pétille de vie.
 
les rue sont colorées.                                                                                                                        les façades décorées.

Une corniche                                                                                                   une montée d'escaliers décorée.

                                                                                          La place de Valparaiso, près du port.

Le port.


Pablo Néruda qui avait aussi une maison à Valparaiso "La Sébastiane" écrivait dans son livre "j'avoue que j'ai vécu":
"Valparaiso scintilla dans la nuit de l'univers..."
On a adoré flâner dans le Cerro Conception avec les splendides maisons du XIX siècle du paseo Atkinson.
Valparaiso.................... on l'aime.

Mais parlons aussi de sa soeur siamoise, Vina Del Mar.

Vina Del Mar (303 600 habitants)  
Elle est située au nord de Valparaiso, à laquelle elle est "collée".
Pourtant  tout les différencie, Vina Del Mar est une riche station balnéaire.
L'été, la plage est noire de monde.
Avec ses immeubles cossus, Vina Del Mar ne ressemble en rien à Valparaiso la bohême.
Et, si on continue le long de la baie, les petites stations balnéaires se succèdent.
C'est de l'une d'elle "Rénaca" que nous nous installons en  camping-car pour attendre minuit.

En place pour le feu d'artifice....

Des milliers d'oiseaux passent sur nos têtes et plongent dans l'eau pour pêcher les poissons.
Des mouettes accompagnées de grands oiseaux noirs au long bec que l'on se plait à appeler pélican sans en avoir la certitude.
  

En contrebas, des lions de mer perchés sur un rocher rugissent.
La nouvelle année est dignement fêtée avec nos amis, au menu:  omelette et une île flottante maison!
Et à minuit le feu d'artifice tiré de plusieurs points,  en parfaite synchronisation les uns et les autres, illumine toute la baie.

Notre deuxième passage au Chili se termine sur ce beau feu d'artifice et nous en profitons pour faire une petite synthèse
de notre séjour sur le sol Chilien.
Le Chili a un niveau de vie plus élevé que l'Argentine, néanmoins nous avons rencontré la pauvreté aussi.
Même si les Chiliens paraissent plus réservés au premier abord, ils nous ont toujours témoigné un bon accueil.
On observe une certaine rigueur militaire dans les institutions et gare à quiconque ne respecte pas la loi, les étrangers n'ont
pas de faveur particulière bien sur.

Ce sont les premières fêtes de fin d'année que nous passons  loin de notre petite famille qui nous manque tant.
Au cours de ce voyage, nous avons rencontré Marie, Xavier, Mathilde et Mael le 21 Octobre 2009 au camping "La Paloma"
des Bosques Pétificados de Santa Cruz.
Une route identique et surtout le même rythme nous ont amené à nous rencontrer par la suite.
Sans être tout le temps ensemble, nos routes se sont rejointes.
Quelquefois, nous nous sommes dit adieu puis le hasard nous a réunis à nouveau.
Volontairement, nous nous sommes retrouvés à Santiago le 26 décembre pour passer les fêtes ensemble.
Deux mois de voyage ont tissé des liens d'amitié et les séparations sont difficiles.

Après Vina Del Mar et Valparaiso, notre route nous amène dans les Andes ou ponpon devra franchir un col                    
 pour passer la frontière du Chili à l'Argentine.
Mais ceci sera une autre aventure et nous vous donnons rendez-vous .......................en Argentine pour  La route des Andes et Mendoza