La Colombie Britannique 1
ETAPE PRECEDENTE

Alaska 2 et 3

ETAPE SUIVANTE

 Colombie Britannique 2








 Du 6 Août au 22 Août 2012

La Colombie Britannique, nous l'avons déjà longé sur sa partie est, en faisant un saut dans le parc Yoho, à côté des Rocheuses, puis à Fort St John et Fort Nelson, en montant la route de l'Alaska.
Aujourd'hui, nous faisons connaissance avec le côté ouest, celui des côtes du Pacifique, celui de sa capitale administrative Victoria
et de sa plus grande ville Vancouver.
Alors, il est temps de la présenter.
Cette dernière Province du Canada n'a rien à envier aux autres.
Grande comme 1,7 fois la France, elle compte 4,4 millions d'habitants dont 2 millions autour de Vancouver.
Enserrée entre le Pacifique à l'ouest et les Rocheuses à l'est, elle est bordée par la mer de Beaufort au nord et la frontière Américaine au sud.
Elle a tout pour elle, cette Province :
on y trouve de l'or, du charbon, du cuivre, du zinc, du gaz naturel.
Bien que 3 % des terres soient cultivées, elles produisent des fruits, des légumes, des céréales, du fourrage et l'élevage.
Il ne faut pas oublier ses produits forestiers, son industrie de la pêche.
Le tourisme tient aussi une grande place avec 22 millions de voyageurs par an.
La plus grande ville, Vancouver , est devenue un des hauts lieux de l'industrie cinématographique grâce aux coûts de production inférieurs , aux avantages fiscaux, et aussi et surtout, grâce à la diversité de ses paysages.

En débarquant du ferry à Prince Rupert nous entrons dans la province de la Colombie Britannique.
 
Prince Rupert est située à la frontière de l 'Alaska, sur l'île de Kaien, entourée d'un chapelet d'îles et îlots.
Elle aurait pu devenir le plus grand port, la capitale, mais Vancouver lui a ravi la place.

On  surnomme Prince Rupert "la ville des arcs- en- ciel " , il faut dire qu'il y tombe 2m56 de pluie par an !
Une fois n'est pas coutume, nous sommes tombés sur les 2 jours les plus secs, les plus ensoleillés de l'année !!

Prince Rupert est avant tout un joli petit port de pêche qui ne gêle pas pendant l'hiver.


C'est une ville ou il fait bon vivre. Le bord des quais , Cow Bay , a beaucoup de charme avec ses espaces verts, ses bars et  boutiques. Son nom de Cow Bay lui vient d'un ancien troupeau de vaches ramené par un Anglais. Même s'il y a longtemps que les vaches n'occupent plus les lieux, tout est fait pour le rappeler : des dessins de vaches trônent en maître sur tous les bancs publics, les lampadaires, les parasols, les poubelles, les devantures des boutiques.... 

Au bord du port, restaurants et magasins sur pilotis.

Le style des bâtiments et leur couleur donnent une touche de gaieté.

 
Le bivouac de Ponpon avec une belle vue sur le fjord.

Après le départ de Alice et Jacques, ponpon ne mettra pas longtemps pour prendre la route en direction de Vancouver.

Il longe la belle rivière Skeena bordée de montagnes aux cimes enneigées.

Cette route est aussi celle des totems.
Même s'ils ont perdu leur peinture polychrome, ces mâts toténniques qui datent de la fin du 19 ° siècle sont là pour honorer la culture des Gitxans.
Il faut dire que les Gitxans peuplent la vallée de la Skeena depuis près de 10.000 ans.
L'arrivée des Européens a bouleversé la vie des tribus Amérindiennes décimées par la variole et autres maladies.
Malgré tout, les git
xans ont réussi à préserver un peu de leur culture ancestrale, et même, depuis les années 1970, un mouvement de reconnaissance de leur patrimoine culturel s'est amorcé.


Hazelton, cette bourgade de 290 habitants est restée telle qu'elle était, 

avec son décor de western,                                                       sa Mairie,

une poste bien originale avec une libellule sur le toit,

sa pizzéria en forme de bateau à aube.
  
Halzelton fût fondée en 1850 et à cette époque elle était le terminus des bateaux à aube qui remontaient la rivière skeena.
Aussi, aujourd'hui tous les vestiges du dernier bateau à aube ont été conservés, par exemple la chaudière qui trône sur la place, le vilebrequin échoué devant le saloon....

Après ce moment agréable passé à parcourir les rues de ce charmant village, nous repartons car ponpon a de la route à faire avant
d'arriver à Vancouver.

 
Il traverse des champs et des prairies parcemés de balles de foin .
,
Chaque ville rivalise d'ingénuosité pour présenter son enseigne, à Burns Lake, c'est une voiture toute fleurie qui annonce la ville .


On retrouve l'accueil Canadien chaleureux et on se sent moins "transparent".
On retrouve des téléphones dans les stations services et les centres commerçiaux. Et, cerise sur les gâteau, notre portable hors service depuis 1mois et demi retrouve une connexion!

On retrouve aussi le soleil et le ciel bleu!

et tout en longeant la route qui traverse des paysages de toute beauté, on rencontre beaucoup de biches Mulet.

Du 12 au 16 Août 2012
Vancouver
Nous arrivons dans Vancouver un dimanche et ponpon s'installe à l'ombre des arbres dans une rue.
Le lendemain, nous prenons le car pour aller à la découverte de Vancouver.

Vancouver est située sur une presqu'île, entre le chenal de Burrard et le delta de Fraser.
Elle compte 612.000 habitants et 2.250.000  avec la banlieue.
C'est la capitale économique de la Colombie Britannique ( Province du Canada).
Elle est jeune, (à peine plus de 120 ans), elle est vivante, sportive, agréable à vivre.
C'est une ville ou l'on se sent "chez soi".
Avec 70 nationalités différentes qui se côtoient dont une grande majorité de Chinois et de Japonnais,  nous n'avons pas l'impression
d'être des touristes.
Elle bénéficie d'un climat doux et tempéré l'hiver.

Vancouver a bien mérité de recevoir les jeux olympiques de 2010. Pour les amateurs de sport d'hiver, les alentours immédiats offrent la possibilité de pratiquer du ski à moins de 1 heure de la ville.

Le centre ville avec ses bâtiments modernes.                               Certains bâtiments, tout en verre , sont de véritables miroirs.

Le centre ville se visite à pied aisemment. A la sortie du travail, les rues s'animent et grouillent de monde.
Le quartier de Denman Streets qui est aussi celui de la communauté Gay est particulièrement animé.


Gastown est un des plus vieux quartier, situé autour de Water Street et c'est içi que l'on peut croiser l'horloge à vapeur qui nous joue un véritable concert toutes les heures, et qui fume !

La ville est bien arborrée et il fait bon s'arrêter à la terrasse d'un des nombreux cafés.

Une petite copie du fer à repasser de New York?  Sans transition, à l'angle de la rue, on se trouve dans le quartier fréquenté par des SDF , des toxicomanes et autres. Les rues y sont étroites, traversées de toute part par des cables électriques.C'est surprenant.

Vancouver reste le principal lieux de tournage de films et se place à la troisième place après Los Angelés et New York.
 
Une vue du côté nord de la ville, on y accède par un pont.

Vancouver est aussi un grand port, tourné vers l'Asie,  libre de glace en hiver.
Des aménagements ambitieux ont été réalisés à l'occasion des jeux olympiques d'hiver de 2010.
C'est à cette occasion que fût construit le bâtiment en forme de vaisseau aux lignes ultra modernes qui accueille les bateaux de croisières.



                                                                                   suite de la Colombie Britannique