Les GALAPAGOS  suite
ETAPE PRECEDENTE

Les Galapagos 

Le rocher "Leon Dormido" au petit matin
ETAPE SUIVANTE

Otavalo à Cuenca







Quelques heures de bateau et nous voila sur une autre île: celle de San Cristobal.
San Cristobal est l'île la plus peuplée de l'archipel, elle compte 6142 habitants.
Tôt le matin, nous irons admirer le "Leon Dormido" (le lion endormi).


Non loin de la, un petit îlot de roches noires abrite une colonie de lions de mer qui se prélassent sur les rochers mais aussi
sur le sable, à l'ombre des végétaux.
Des iguanes marins leur tiennent compagnie et les fous à pattes bleues élèvent leur progéniture.

Le bonheur à l'état pur!

Le moindre rocher ou recoin est occupé par des iguanes.

Un lézard de lave.
 
Un crabe parmi les 120 espèces qui existent.
 
Les tortues sont légion, nous les voyons voguer sur l'eau transparente, la tête hors de l'eau. 
Les fonds marins sont aussi plein de merveilles, des poissons de toutes les couleurs, on en dénombre 300 espèces différentes et
650 espèces de mollusques et coquillages différents.

A San Cristobal

Un charmant voisin!

Au cinquième et dernier jour, tôt le matin avant de prendre l'avion, "l'Amigo" s'arrête à Seymour Nord, une toute petite île bien
passionnante.
 
Sur cette île on y rencontre la frégate magnificens.

Le mâle gonfle sa gorge pour attirer la femmelle.                       Les oiseaux avec la tête blanche sont des jeunes.

Cet oiseau si étonnant pèche à la surface de l'eau, il ne plonge pas. Le plus souvent, il dérobe les poissons péchés par les autres oiseaux d'ou son nom de "frégate" qui était à l'origine un bateau de pirates.

Ce merveilleux voyage prend fin.
Cet univers unique est à protéger comme un précieux bijou.
Il faut tirer la sonnette d'alarme!
Depuis 2007, l' archipel des galapagos est inscrit par l'Unesco sur la liste du patrimoine mondial en péril.
Il faut dire que la population est passée de 5000 personnes en 1980 à 19 000 personnes en 2008.
Quant aux visiteurs, ils approchent les 150.000 par an!
A notre avis c'est beaucoup trop, les bateaux polluent les eaux...
Il est vrai que les "tours" sont organisés de façon à limiter le nombre de personnes au même endroit et les bateaux ont un circuit différent ou des jours différents.
Certaines îles sont fermées au tourisme et à l'habitat, elles sont entièrement préservées et c'est tant mieux! 

Sur l'Amigo.


C'est avec ce magnifique lever de soleil sur les Galapagos que nous mettons nos espoirs dans la sagesse des hommes
et des femmes qui sauront sauvegarder cet univers unique au monde. 


Infos aux camping-caristes et aux futurs camping-caristes:
Cuente Dollarès?
Nous nous sommes adressés à une agence tenue par des Français ce qui est plus confortable pour plusieurs raisons:
la compréhension et le paiement.
On nous a proposé deux places "last Minute" à des prix "soldés" (mais qui restent  tout de même chers!)
Notre cabine était au pont inférieur avec des petits hublots, une douche chaude et des toilettes.
Prix :    
  • 715 US$ par personne pour 4 jours.
  •  433 US$ de billet d'avion Quito/Balta les prix varient selon la saison, nous aurions payé moins cher à partir de Guayaquil mais nous manquions de coordonnées, de temps pour chercher et nous avons craint pour la sécurité de ponpon.
  • 10 US$ de frais d'immigration à payer à l'aéroport de Quito.
  • 100 US$ d'entrée dans le parc des Galapagos à payer à l'arrivée à Balta.
Soit au total: 1258 US$  (1000 € environ) par personne.
Le paiement a été effectué de la France par virement bancaire en euros sur un compte français ce qui est rapide et
limite les frais.
Agence: Equateur Voyages Passion: Gran Colombia 1138 y Yaguachi à l'intérieur de l'hostal Auberge Inn à QUITO.


Nous sommes toujours en Equateur et nous vous invitons à nous suivre à Otavalo ou notre route nous amène dans
un marché bien pittoresque, puis à la Mitad del Mundo et enfin dans les Andes en passant par les routes de montagne,
de bons moments en perspective. la suite.............................. de Otavalo à Cuenca