Page n° 5
ETAPE PRECEDENTE
Pologne page n°4


Varsovie : la place
ETAPE SUIVANTE








Mercredi 25 Juin 2008
Sandomierz et Varsovie sont distantes de 210 Kms, la chaussée est de qualité inégale mais acceptable.
Nous arrivons à Varsovie vers 16 heures dans une circulation infernale.
Grâce au copilote qui avait bien potassé ses plans (et au diable la modestie!) nous trouvons le camping 123 sans trop de problèmes.
Pas un seul camping-car Français mais beaucoup d'Allemands, quelques Finlandais et Italiens.
Nous sommes serrés comme des sardines.
Une soirée de repos et de préparation du site, la visite de Varsovie est prévue pour le lendemain.

Jeudi 25 Juin 2008
Varsovie, capitale de la Pologne, compte 1.688.944 habitants et un lourd passé douloureux.
Tout au long des siècles Varsovie fût assiégée, conquise, pillée, ruinée pour être par la suite réduite en cendre par les nazis en 1944.
A la fin de la guerre les 2/3 de la population sont morts ou portés disparus.
En 1945, dés la fin de la guerre, les Polonais reconstruisent Varsovie avec leurs propres fonds financiers, beaucoup de bénévolat et aussi
grâce à une volonté acharnée.
Cette reconstruction se poursuit .... de nos jours.
De façon méticuleuse, les bâtiments du vieux quartier ont été remontés selon des reproductions du 18 ième siècle. 
Un travail remarquable qui lui vaudra d'être classée au patrimoine mondial de l'Unesco en 1982.
Rien ne laisse imaginer que ces bâtiments sont récents, sauf peut être un sentiment de "vide" qui gagne le promeneur à la recherche de poésie,
de l'âme de la ville....
Le vieux quartier ou "Rynek" est piétonnier.
L'immense place du château, pavée et dallée est accessible par une trés large avenue pavée et dallée.
Cette ordonnance "Stalinienne" donne une sensation de rigueur et de froideur...... mais cela est le ressenti des "totos".

                      
La place du château au milieu de laquelle trône la colonne en bronze du roi Sigismond III.

   
Les façades aux fresques de style renaissance, baroque, ou gothique.


sans oublier la petite sirène armée d'une épée et d'un bouclier qui veille sur la ville.


Mais Varsovie c'est aussi les grattes-ciel, les hôtels de luxe, les HLM  de l'ère communiste,et la circulation infernale des véhicules,des trams,des bus.

Infos aux futurs camping-caristes:
L'accueil au camping est déplorable et le camping n'est pas agréable mais il est situé prés d' un arrêt de bus.
Il vaut mieux prendre le bus dans un arrêt de bus situé sur la droite en sortant du camping plutôt que suivre les indications remises au camping  
( bus stop Dworzec Zachodni) . Nous nous sommes arrêtés au Centrum, la sensation en sortant du bus n'est pas des plus heureuse.
Prix du ticket 2,8 Zlotys acheté dans les kiosques.
En ce qui concerne les cartes téléphoniques, évitez de prendre une carte avec un numéro à gratter car on ne peut pas utiliser la carte.

Conclusion
:
Aprés être rentrés par la République Tchèque en Silésie, nous avons traversé la Petite Pologne puis la Mazovie et longé la Mazuvie
en traversant des paysages divers composés de grands champs de blé , de betteraves, des forêts de pins remplies de myrtilles.
Les enfants et les personnes âgées les vendent au bord des routes.
La circulation est trés dense sur un réseau routier de qualité inégale .
Les routes secondaires ne sont pas forcément les plus mauvaises mais même s'il y a des portions "rapiécées", les nids de poule
sont bouchés à la différence de la Roumanie.
Les autoroutes sont gratuites sans achat de vignette pour les emprunter.
Les Polonais conduisent à la façon Roumaine qui, cela dit, est meilleure que la façon Albanaise.
Les prix sont doux.
L'accueil est le même que dans nos régions de France.
La langue est un obstacle aux relations avec les gens.
Ils pratiquent l'Allemand et non l'anglais et pas du tout le Français.
Nous avons aimé ce pays, craqué pour Cracovie, admiré le courage des Polonais à Varsovie.

Encore des photos dans la rubrique "Photos" et des prix dans " Informations "puis présentation des pays.

et maintenant à nous les Pays Baltes, la suite du périple avec la Lituanie