Page n°2
ETAPE PRECEDENTE
Turquie page n°1

                           
ETAPE SUIVANTE
Turquie page n°3




Vendredi 2 Mai 2008
Réveil assez tôt et petit déjeuner avec les délicieuses brioches et les petits pains chauds,
nous voulions arriver tôt à Efès située à 3 Kms à peine de Selçuk.
La journée est magnifique, il faut dire que la température monte à mesure que nous descendons, 30 ° en ce 2 mai.
 
Efes ( Ephèse)
infos ccaristes:  parking 4 YTL, site 10 YTL/ personne
  
Ancienne cité portuaire du 1er siècle avant J.C. Efès comptait 200.000 habitants, elle fut Grecque puis Romaine.
Elle était le centre du culte de Cybèle  baptisée Artémis, déesse de la  Fécondité.


Dés l'arrivée, le théâtre de 25.000 personnes domine de paysage.
On a crié au scandale en voyant la restauration bétonnée mais la suite de la visite nous a comblé de bonheur.




Aprés avoir emprunté la grande allée de marbre bordée de colonnes, la bibliothèque de Celcius se dresse avec fierté et nous éblouit de sa beauté.
Les  statues de la façade représentent les 4 vertus  :la bonté, la pensée, la sagesse, la connaissance.
L'intérieur abritait 12.000 rouleaux nichés dans les murs.


                                                          
                     Une allée de marbre nous amène au temple d'Hadrien         et                aux latrines


               
                                                           et à l'Odéon ou siégeait le Conseil municipal avec ses sièges en marbre blanc!


Ouvrons bien les yeux et laissons nous transporter à l'époque romaine pour vivre quelques instants parmi eux ,entourés de ces merveilles.

Le musée de selçuk ( 4 YTL ) est complémentaire à la visite d'Ephèse.
On peut y admirer entre autre une représentation d'Artémis déesse de la Fertilité rebaptisée Diane avec ses nombreux seins (ou autres) .

Samedi 3 Mai 2008
Aujourd'hui grande animation dans Selçuk : c'est jour de marché.

                                   
   Des montagnes d'artichauds, de courgettes, d'aubergines, petits pois,  poivrons, de fraises et premières cerises.....
   pour des prix modiques : fraises 1€, courgettes,aubergines 1€, pommes de terre 0,35€, cerises 1€50

Il faut se décider à partir, dommage....

Direction Pamukkalé ou nous arriverons en fin d'aprés midi.
Ponpon est assailli par les démarcheurs de camping, tout ce petit monde veut l'héberger.
Nous obterons pour le camping  Pamset  un peu spartiate mais avec eau et électricité.


Dimanche 4 mai 2008.
Pamukalé ( château de coton)
L'arrivée  à Pamukkalé suscite l'étonnement : en effet la montagne toute blanche donne l'impression d'un paysage de neige.
Depuis des millénaires l'eau chaude ruisselle contre le flanc de la falaise et en refroidissant dépose le calcaire blanc.
Ainsi se  forment les travertins qui donnent des vasques naturelles remplies d'une eau turquoise qui déborde dans une autre vasque et ainsi de suite.
Ce site merveilleux hors du commun a été mis à rude épreuve et a failli ne pas survivre à la construction d'hôtels avec piscine et au tourisme de masse.
Désormais classé au patrimoine mondial de l'Unesco,  il est aujourd'hui protégé , les hôtels au dessus du site ont été rasés (sauf deux).
L'eau est canalisée et alimente soit une partie des vasques soit l'autre partie afin de conserver cette blancheur si caractéristique et éviter le dépôt
des algues qui occasionnerait la formation de trainées noires.

Au petit matin, avant l'arrivée des cars de touristes, nous faisons l'ascension de la montagne de coton.
   
A l'arrivée  du village                                        une vasque avec son  eau turquoise                    le parfait touriste!


                                     on se déchausse pour marcher sur la montagne de coton et attention aux coups de soleil!
                              
                                                     



                                                                                                           Une vue du village

Au dessus de la montagne de coton subsistent les vestiges du site antique de Hiérapolis,
station thermale fondée en 190 av J.C. par le roi de Pergame.

     
 Hiérapolis                                                         Théâtre romain de 20.000 personnes                   Les thermes             





SUITE page n° 3