Arches, Canyolands
ETAPE PRECEDENTE

Le Grand Canyon

Arches
ETAPE SUIVANTE

Nouveau Mexique







Du 28 Avril au  1 er Mai 2013

Canyolands, est une vaste région qui englobe plusieurs parcs : Bryce Canyon, Zion ( visités tous les deux lors de notre descente sur Las Végas) , ainsi que Arches et Canyolands National Park.
La nature y est distordue, torturée par les éléments.
Canyolands National Park est un des parcs des plus sauvages, comme on aime. On y rencontre peu de touristes.
Nous arrivons assez tôt le matin pour profiter de cette belle journée ensoleillée.


Dead Horse offre un beau point de vue sur le canyon aux multiples couleurs. L'étendue de couleur bleue serait dûe à l'évaporation de l'eau qui, combinée avec des sédiments et autres, donnerait cette couleur si bleue en s'évaporant ( si la traduction du scribbe est bien exacte !!)

Ce canyon est aussi bien profond, tout en bas coule la Green River qui rejoindra les eaux du Colorado.

Island in the Sky ( l'île dans le ciel). 

Au delà, le canyon, stratifié comme un millefeuille s'étire sur une longueur de 160 km.

Ponpon appréciera cette halte tranquille dans le parc sauvage de Canyolands.Au petit déjeuner: un bon café avec des toasts grillés.


Arches , un parc de 305 km2, classé depuis 1923 il devient Parc National en 1971.

Dès l'entrée du Parc, on se croirait subitement sur la lune, c'est une féerie de pierres taillées selon la volonté des vents et de l'eau.

Selon les géologues, le parc s'étend au dessus d'un banc de sel souterrain qui atteint par endroits des milliers de mètres de profondeur. Cela se passait il y a 300 millions d'années lorsque la mer a inondé cette région et s'est ensuite évaporée.
Au fil des millions d'années, des résidus se sont accumulés sur le sel, ils se sont solidifiés. Sous la pression, la couche de sel a bougé, elle s'est plissée et a ainsi transformé le paysage. Le vent, la pluie, le gel finissent de sculpter la roche. 
On se demande comment il tient !                                                                   Délicate Arch, c'est son nom. 


Le paysage n'est pas en reste, nous passons de bons moments à nous imprégner de sa beauté.

On peut apercevoir les sommets enneigés de La Sal Mountains.

Chaque endroit est typique:  içi les cheminées de fée ont une tête blanche; là, se sont des rocs assemblés.

Les Arches se sont formées sous l'action de l'eau qui s'est infiltrée dans la paroi poreuse de la roche, créant ainsi des fissures. La roche, fragilisée a créée des ouvertures dans la roche.

La Sal Mountains en toîle de fond.

Landscape Arch, une des plus longues arches du monde .

Landscape Arch mesure 88 mètres de long et 32 mètres de haut.

Nous avons marché sur les sentiers balisés à la rencontre des Arches, et chaque fois, dans cet environnement somptueux, le charme a opéré.

Plus épaisse, plus fine, chacune  est différente.

Les montagnes à elles seules font un concours de beauté.


A Window, on peut admirer les deux Arches.

Celle ci, en forme de coeur renversé, est bien amusante,               mais la dernière est notre préférée.

Après deux journées enchantées au milieu de cette nature incroyable, nous quittons la ville de Moab avec regret.
Ponpon semble manifester à sa façon et nous fait un grand "paf" en pleine ligne droite.
Le pneu arrière a éclaté, réduisant en miettes le passage de roue.


Le voilà en mauvaise position. Par chance, Moab est la ville du 4/4 par excellence. En nous voyant avec notre petite pelle de l'armée, en train d'essayer de dégager le ponpon ensablé, deux jeunes en 4/4  font un demi-tour pour nous tirer de ce mauvais pas.
Attaché à une solide corde, ponpon sera remis sur la route et tirer jusqu'à une aire de l'autre côté de la route.
Tout de même, il nous aura fait une peur bleue ce ponpon lorsqu'il était attaché à la corde, à se pencher à droite avec une envie de se coucher ! En y repensant, Eliane en tremble encore !

Pour nous faire oublier notre frayeur, rien de tel que le parc de Mesa Verde.
Mesa Verde se trouve dans la partie sud de l'Etat du Colorado, nous sommes toujours aux Four Corners ( les quatre coins).

Dés l'entrée du Parc, le  centre infos  accueille les visiteurs . Avec son architecture recherchée, il épouse bien le paysage de Mesa Verde.
 
 Mesa Verde est un Parc National inscrit par l'Unesco au Patrimoine Mondial de l'Humanité.
Ce parc, traversé par de profonds canyons abrite les vestiges d'anciens villages Indiens lovés sous des parois rocheuses.  

 
Jacques a trouvé la cave, mais, elle était vide !                            En l'an 550, les Indiens Anasazis occupaient les lieux.
Ces habitations
construites en Adobe ( terre, paille) se regroupaient sous une voûte de pierre pour former un village qui accueillait 100 à 200 personnes.




Les formes circulaires sont des Kivas, lieux ou les gens se réunissaient pour célébrer les fêtes religieuses.


Les divers lieux d'habitations disséminés dans le parc sont strictement protégés et on ne peut les visiter qu'accompagné d'un Ranger.
Pour accéder aux sites, on doit emprunter d'étroits passages dans le rocher et plusieurs échelles de bois.

D'après le Ranger, on ne connaît que très peu de chose sur la vie de ces tribus Indiennes. Ils sont devenus sédentaires et se sont installés sous les voûtes de pierre pour se protéger du froid car nous sommes à plus de 2000 mètres d'altitude et tout autour les sommets des montagnes sont enneigés.
Ces tribus ont cultivé les terres du Canyon de mais, courges et haricots. Puis en l'an 1300, les peuplades ont mystérieusement disparu sans que l'on sache pourquoi.
Les habitations troglodytiques sont exceptionnellement bien préservées.

Mésa Verde mérite une visite. Pour notre part, nous avons passé une journée bien agréable et instructive.  
A l'heure ou le site est mis à jour, nous sommes dans l'Etat du New Mexique et les découvertes ne sont pas terminées.

On vous donne rendez-vous ................................... au Nouveau Mexique