ALBANIE
Du 18 Avril 2008 au 19 Avril  230Kms parcourus dans ce pays


ETAPE PRECEDENTE
MTNEGRO
CROATIE

L'Albanie  s'étend sur 28.748Km2 avec ses 340Kms du Nord au Sud,  75 et 150kms d'Est en Ouest,
 472 Kms de côtes.
Les 3/4 du territoire se composent de montagnes, lacs et rivières.
Sa capitale Tirana reconnue en tant que telle depuis 1910 compte environ 700.000 habitants.
Le coût de la vie est trés peu élevé, le salaire moyen dans la fontion publique est de 150€ par mois.
la monnaie est le Lek: 1€=1.217 Leks au 18 Avril 2008

ETAPE SUIVANTE
GRECE

CARNET

ACCUEIL
Vendredi 18 Avril 2008

Le départ de l'auto camp "Utjeha" au monténégro est compromis par l'état du sol qui regorge d'eau.
Ponpon n'aime pas cela, il patine et s'embourbe.
Les chaînes prévues pour ce genre de problème seront bien efficaces et sortiront ponpon de ce bourbier.


Direction Ulcinj  au sud du Monténégro ou nous sommes obligés de demander la route pour l'Albanie car il n'y a toujours pas de panneaux.
Quelques kilomètres aprés c'est la frontière de l'Albanie: dix minutes pour faire les papiers et s'acquitter de 20€ de taxe qui correspond
à 2 visas d'entrée.

Bien que préparés grâce à différents témoignages de voyageurs vus sur internet,
 l'entrée en Albanie fut un choc brutal!




La frontière Albanaise  passée, nous plongeons dans un autre temps, dans un autre monde.    
Tout surprend, les maisons avec les réservoirs d'eau au dessus, les transformateurs d'un autre temps,
les vaches maigres, le paysage jonché de détritus...                            


 un transformateur électrique                             de nombreux bunkers vestigent de l'époque     un paysage jonché de détritus
                                                                       communiste  construits  dans les années 70.                                                                                                                           


Passé le pont en bois sur lequel ponpon se fait tout léger on observe une grande misère.
Un enfant s'accroche à la vitre ouverte du ccar pour mendier.( nous ne verrons plus cela ailleurs).



Infos aux futurs ccaristes:
Une fois le pont passé il n'y a pas de panneau, tournez à droite direction Tirana, la route est belle.


La pluie ne semble pas gêner les gens dans leur travail, les femmes vont chercher la vache, trés rarement deux,  pour la ramener du pré.
La vie s'est installée le long de la route:
  • des petits vendeurs de boissons, des "Mish Gici " avec un agneau pendu prêt à être découpé,
  • des laveurs de voitures avec un tuyau d'eau, des férailleurs, des hôtels de luxe et surtout des stations services immenses
avec  mini market et bar.
On en trouve tous les 5 Kms de part et d'autre de la route, toutes avec le Gpl.
Un pays Européen a dû approvisionner massivement l'Albanie car les prix sur les pompes sont indiqués en Euros, en fait ce sont des Leks.
Les véhicules ne se bousculent pas dans les stations, d'ailleurs quelques unes sont déjà désaffectées.

Infos aux futurs ccaristes:
 Les cartes Visa et Master Card ne sont pas acceptées bien que cela soit mentionné à la station.

L'entrée dans Tirana , capitale de l'Albanie, est brusque;  pas un panneau pour l'indiquer.
Ville surpeuplée, bruyante, elle est  bouillonnante de vie.
Entrainés par le flot des voitures, il est trés malaisé de s'arrêter et cela n'est pas sécurisé.


 Centre ville de Tirana                                      attention les plaques d'égout sont souvent absentes!   sortie de Tirana



sortie de Tirana
Ah les conducteurs Albanais!
On peut aisément leur décerner la palme des conducteurs Kamikazes  surtout dans Tirana! pourtant l'Albanie est le pays ou l'on a vu le plus de gendarmes!
L'Albanie n'est pas prête à s'ouvrir au tourisme, donc à quoi bon mettre des panneaux!
Nous avons vu un seul panneau "Elbasan", direction que nous prenons, ensuite plus aucun.
Si vous vous demandez comment nous avons trouvé notre direction, on vous répondra au flair et par chance il a fontionné!
Pour ce soir notre point de chute sera un emplacement bétonné pour le lavage des voitures, ponpon ne s'embourbera pas.
Le propriétaire nous donne l'autorisation de nous installer pour la nuit.
Ici tout est vert :les montagnes toutes proches et les prés regorgent d'eau.
Inutile de se poser la question à savoir pourquoi il y a autant de laveurs de voitures, la réponse s'impose!
Ponpon est tout crotté!

Samedi 19 Avril

"Oh Amigos!" crie notre laveur de voitures.
Il est 7 h du matin, nous sortons les tasses, le café, les petits biscuits et lui la table, les chaises et nous prenons le petit déjeuner sur l'aire
de lavage.
Son petit commerce fait vivre sa famille de 3 enfants, il a même pu construire sa maison.
Il nous offre une bière et un jus de fruit et propose de laver ponpon, savon et tout et tout.
C'est embarrassant , nous n'avons pas de leks, qu'à cela ne tienne, il met la main sur le coeur pour dire "cadeau".
 

 
Ponpon repart beau comme un sou neuf vers Tirana, il faut des leks, téléphoner à la famille, internet...
Garer un ccar dans Tirana relève de l'exploit et n'est pas forcément sécurisant, notre choix se porte sur le magnifique parking privé d'un Night Club.
"No problem" dit le gérant, ponpon peut rester autant que nous voulons.
Tout est possible ici, il suffit de demander, le bon coeur des Albanais n'a pas de limite.
Ce pays nous a ému , l'accueil des gens, heureux de vous rendre service y est si chaleureux que l'on se sent bien avec eux.
De retour vers notre laveur de voitures, ponpon, pas trés fier d'être à nouveau tout crotté, sera reconnaissant et généreux envers les enfants.

Nous avons suivi la direction Elbasan, Ubrathd puis Kafe Khan sur une route à 3 voies jusqu'à la frontière de la Macédoine.
La sortie de l'Albanie est taxée de 5€, on n'a pas bien compris pourquoi.
Les douaniers Macédoniens demandent l'assurance du véhicule en plus des passeports.
Il était prévu que l'Albanie serait un lieu de passage car nous redoutions d'engager ponpon sur des routes défoncées.
S'il est vrai que les Albanais sont redoutables au volant de leur Mercédès, ils sont d'une gentillesse extrême.
Nous quittons l'Albanie le coeur rempli de cette chaleur humaine, nous reviendrons dans ce pays.

 Infos aux futurs ccaristes:
Suite aux informations glanées sur Internet, la route Elbasan nous causait quelques soucis, en fait elle est trés bonne, presque pas de nids de poule.
Bien sur c'est une route de montagne qui serpente mais le paysage est magnifique même sous la pluie!

 
Un paysage de montagne de l'albanie                                
Un changement s'opère pour l'entrée en Macédoine: le style des maisons, les infrastructures, nous faisons le plongeon dans le temps présent, 
Aussitôt la frontière franchie, c'est une jolie petite chapelle de village qui accueillera ponpon pour la nuit.
Nous traverserons ce pays sur une distance de 120 Kms pour nous rendre en Grèce et sur notre passage ce ne sera malheureusement
que des paysages jonchés de détritus, ici pas de containers à poubelles, la nature fait fonction de poubelle!

Jeunes filles costumées à Orhid en Macédoine.


et maintenant en route pour la Grèce, la terre du soleil !